Couverture du Boys club de Martine Delvaux

Le boys club

Compte rendu critique de l’essai féministe Le boys club (Éditions du remue-ménage, 2019) de Martine Delvaux publié sur mon blogue littéraire.

Résumé de l’article : Dans son essai féministe Le boys club, l’autrice québécoise Martine Delvaux profane ledit boys club en révélant la structure du système patriarcal.

TURBIDE, Eden, « Le boys club et ses clubs pour hommes profanés par Martine Delvaux », lilitherature, 8 novembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s